Chirurgie accomplissement tunisie

Le blog de la chirurgie esthétique en Tunisie

Une révolution médicale traitant le phénomène de glaucome

le 19 février 2015

Une autre innovation se débarque pour traiter une maladie oculaire qui dégénère le nerf optique entraînant la perte progressive de la vision (glaucome).

Une équipe de chercheurs suisses vient de développer un implant positionnable à distance pour drainer l’excès du liquide dans l’œil.

traitement-maladies-des-yeux

C’est quoi le glaucome ?

Généralement la pression de l’œil humain est située entre 12 et 18 mmHg. Cette pression reste réglable grâce à l’humeur aqueuse  qui est un liquide produit d’une manière constante et régulière.

Lorsqu’on parle de glaucome,  dans ce cas, l’endurance du trabéculum devient plus grave, d’où le liquide ne peut plus s’écouler correctement.

Cet excédent du liquide amplifie de son tour la pression intraoculaire conduisant ainsi la destruction définitive du nerf optique.

L’implant révolutionnaire :

Pour soigner ce phénomène, il existe nombreuses procédures comme les gouttes médicales et l’intervention chirurgicale basée sur l’insertion d’un minuscule canal de drainage pour évacuer l’humeur aqueuse et réduire la pression intraoculaire. Cependant cette méthode n’arrive pas à garder la pression intraoculaire des patients dans les valeurs idéales et ceci à cause de la variation des diamètres des tubes implantés.

Dernièrement, une équipe du Professeur Nikolaos Stergiopulos, à l’École polytechnique de Lausanne vient de réaliser un système afin de résoudre ce problème.

Cette équipe vient de développer un implant ayant une épaisseur d’un 1/2 millimètre fonctionnant comme un petit robinet permettant de régler le débit du liquide passant à l’intérieur de l’œil. Cet implant est conçu d’un disque magnétique enveloppé d’un tube de silicone.

Pour régler le flux du liquide, il est possible de compacter le tube de manière plus ou moins forte et ceci en tournant le disque.

Glaucome_vaisseaux_rétiniens-300x200

Les implants, une procédure facile à utiliser

En effet, le réglage de ce système se fait à en utilisant un dispositif ayant la taille d’un stylo intégrant une mini-boussole et un aimant.

Une fois le médecin approche ce dispositif de l’implant, il peut tourner le disque tout en modifiant le flux de l’humeur aqueuse.

Cette révolution médicale, promet de diminuer les gênes postopératoires suite à un mauvais contrôle de la pression intraoculaire et d’renforcer le succès chirurgical.

La possibilité de réglage et de modification d’implant est tout à fait possible au fil des jours.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :