Chirurgie accomplissement tunisie

Le blog de la chirurgie esthétique en Tunisie

iTunes obligée de retirer une application chirurgie esthétique

le 15 janvier 2014

application chirurgie esthetique

La plateforme iTunes vient de retirer une application concernant la chirurgie esthétique de son catalogue. Pas une semaine sans qu’un magazine télé, papier ou en ligne ne nous parle des tablettes et des jeux pour enfants qui s’y trouvent. Problèmes liés à l’addition, à la typologie des contenus (sont-ils vraiment éducatifs) , voire aux risques de dérapage comme ces achats non voulus par des enfants….. C’est un phénomène et c’est normal qu’on en cause.

Là la plateforme d’Apple avait quand même fait fort en créant une application pour nos bambins sur la thématique chirurgie plastique modestement intitulé : « «Chirurgie esthétique et chirurgien esthétique et clinique version Barbie». En soi, c’était déjà limite, le bad buzz a commencé lorsque des tweeples ont remonté des phrases du type : «Cette malheureuse jeune fille a tellement de kilos en trop qu’aucun régime ne peut l’aider. Dans notre clinique, elle peut bénéficier d’une opération appelée liposuccion qui la rendra belle et mince.»

Pas joli joli ce sexisme et surtout cette volonté de forcer les enfants à se positionner de façon précoce sur des critères de beauté qui font déjà les soucis de leurs parents. On pouvait déjà trouver assez inquiétant de proposer la chirurgie esthétique comme cadeau, si en plus, on en fait une notion normale pour les plus jeunes, cela devient terrifiant.

Il est bien vrai que le contexte est légitime. Il serait en effet hypocrite de croire que les enfants n’ont pas de jugement plastique et bien entendu que pour eux Barbie est un modèle. Mais c’est un modèle à la façon basique du terme, c’est-à-dire un paradigme qui permet de laisser libre cours à son imagination.

Si par contre, on dit à l’enfant que celle ou celui qui a des bourrelets est « mauvais » et que seule une liposuccion peut l’aider, on est dans le pas supplémentaire, qui est la mise à l’index, la critique et de cette manière on justifie les attaques des gens qui s’en prennent à la poupée héroïne de Mattel au prétexte qu’elle valorise un modèle féminin qui n’existe pas ou très peu dans la réalité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :